Une chirurgie abdominale

Quelles sont les plus connues? 

   1. La laparotomie 

La laparotomie consiste à ouvrir l’abdomen. On parle également d’opération à ventre ouvert. Le chirurgien fait soit une incision verticale (souvent du dessous du nombril au pubis) soit une incision horizontale au-dessus du pubis dont la cicatrice peut être cachée par les poils pubiens. La laparotomie permet au chirurgien d’observer et de palper minutieusement la cavité abdominale avant de retirer l’utérus et, si nécessaire, les ganglions lymphatiques proches de l’utérus.

    2. La coelioscopie 

La cœlioscopie (ou laparoscopie) est une technique chirurgicale plus récente. Elle est aussi appelée opération à ventre fermé. Au lieu d’ouvrir l’abdomen, le chirurgien réalise trois ou quatre petites incisions qui lui permettent d’insérer un système optique, ainsi que des instruments chirurgicaux à l’intérieur du pelvis et de l’abdomen. Le système optique est relié à un écran extérieur et le chirurgien opère en visualisant ses gestes à l’écran.

La coelioscopie peut-être utilisée dans le cadres d'exploration gynécologiques et notamment dans le cadre d'un parcours pma si une exploration est nécessaire. 

      3. La stomie 

Une stomie consiste en une opération chirurgicale visant à traiter une pathologie et soulager les symptômes d’un patient. Le mot stomie se réfère à l’abouchement d’une partie de l’intestin ou de l’urètre, selon le type de stomie, au niveau de la paroi abdominale dans le but de permettre l’évacuation de selles ou d’urines.

    4. Le bodylift 

Le bodylift est une opération qui permet d’enlever l’excès de peau et de graisse du tiers moyen du corps en une seule opération et avec comme seule marque une cicatrice en ceinture.

Cette opération, que l’on appelle aussi « lipectomie abdominale circulaire », peut mieux se visualiser en imaginant qu’on enlève une bande de peau de 15 à 40 cm de hauteur tout autour du corps, comme un pantalon qu’on remonte.

La peau en excès distendue et relâchée est enlevée, ce qui permet de la retendre.

Cette opération s’applique à de nombreux cas dans lesquels il y a de l’excès de peau , par exemple pour les suites de pertes de poids importantes, par régime, anneau gastrique (gastroplastie) ou by-pass.

La cicatrice est souvent de bonne qualité, réalisée minutieusement avec un souci de symétrie et de finesse, mais son importance et sa longueur doivent être bien expliquée. Ainsi, lorsque les patient(e)s choisissent cette opération, c’est parce que les cicatrices leur apparaissent comme secondaires en comparaison des déformations, gênantes et parfois invalidantes, que l’on va supprimer.

 

Pour les informations concernant la césarienne, également une chirurgie abdominale, cliquez ici. 

 

sources: 

https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/mon-espace-sante

https://www.e-cancer.fr/

https://www.chirurgiens-esthetiques-plasticiens.com/le-bodylift/

Les origines de Wounded Women

La mission de Wounded Women est née de mes propres souffrances lors de ma césarienne et d'autres chirurgies, que nous sommes des centaines de milliers à vivre chaque année en France et des millions dans le monde.